Blancpain pare sa nouvelle Villeret Quantième Perpétuel d'un intense cadran vert inspiré des forêts du Brassus

Dotée d'un riche savoir-faire horloger, la Manufacture du Brassus ne cesse de proposer des garde-temps aussi techniques qu'esthétiques. A l'occasion de cette année bissextile, la Manufacture a le plaisir de présenter son nouveau modèle Villeret Quantième Perpétuel. Habillé d'un boîtier en or rouge, celui-ci revêt pour la première fois un cadran à la nuance de vert aussi élégante qu'enivrante.

Drawing its DNA from the village lined with green fir trees to which it owes its name as well as from Blancpain's expertise, the Villeret collection symbolises the value of authenticity. Its timeless nature embodies the strong ties between the Manufacture and the extraordinary complications of Swiss mechanical watchmaking. True to this spirit, the complex perpetual calendar automatically adjusts the date display to take account of variations in months and years, including leap years. It represents a veritable mechanical memory that will require no adjustment until February 2100, a month that will not fall in a leap year because of an exception in the Gregorian calendar that occurs three centuries out of four.

Blancpain Villeret Quantième Perpétuel 6656_3653_55B

 

Puisant son ADN dans le village bordé de sapins verdoyants auquel elle doit son nom et dans le savoir-faire de Blancpain, la collection Villeret symbolise la valeur de l'authenticité. Intemporelle, elle matérialise le lien fort entre la Manufacture et les extraordinaires complications de l'Art horloger mécanique suisse. Fidèle à cet esprit, le quantième perpétuel est un calendrier complexe qui ajuste automatiquement la date en tenant compte des variations de mois et d'années, y compris des années bissextiles. Véritable mémoire mécanique, il ne nécessitera aucun réglage jusqu'en février 2100, mois qui ne sera pas bissextile en raison d'une exception se produisant trois siècles sur quatre dans le calendrier grégorien.

Chez Blancpain, ce type de mécanisme comporte également une phase de lune à 6h, reconnaissable par son expression unique. Visage emblématique de la Manufacture, elle a également été le symbole du prestige et du renouveau mécanique horloger à la suite de la crise des années 1970, et ceci grâce à Blancpain, dont l'objectif était de redorer le blason de cet Art en prouvant que rien ne pourrait le remplacer. L'introduction des phases de lune chez la Marque a ouvert la voie à de nombreuses autres complications, et notamment le quantième perpétuel. En cette année bissextile 2024, la Manufacture démontre une nouvelle fois son savoir-faire, en dévoilant son nouveau modèle Villeret Quantième Perpétuel. Animé par le mouvement automatique 5954, celui-ci dispose d'une réserve de marche de 72 h, et offre une vue imprenable sur ses finitions soignées, sa masse oscillante en or rouge en nid d'abeille et son spiral en silicium, grâce à un fond saphir. Au fonctionnement complexe, ce quantième perpétuel dispose cependant de deux spécificités destinées à faciliter la vie de son utilisateur : la première consiste en un mouvement sécurisé protégeant le mécanisme calendaire contre tout endommagement si le porteur ajuste sa montre durant le changement des indications. La seconde se rapporte aux correcteurs sous cornes. Introduits en première mondiale sur un quantième perpétuel en 2005 par Blancpain, ce système breveté permet de régler les indications du calendrier par simple pression du doigt, sans outil de correction. Positionnés sous les cornes, ces correcteurs sont dissimulés lorsque le garde-temps est porté ; les flancs restent par conséquent lisses et épurés, inaltérés par les petites « fossettes » que l'on retrouve habituellement sur les montres à calendrier. A ces éléments vient s'ajouter la disposition des indications calendaires. Malgré la complexité du mécanisme (entièrement développé et produit par Blancpain), l'affichage des informations est clairement réparti sur l'ensemble du cadran, offrant ainsi une bonne lisibilité et un équilibre esthétique.

Porté par un élégant cadran vert soleillé, sa couleur rappelle les forêts de sapins de la Vallée de Joux, où ce calendrier est réalisé par les horlogers de l'atelier des Grandes Complications. Fait de cuir d'alligator, le bracelet brun évoque quant à lui la terre et sa générosité, grâce auxquelles l'excellence horlogère a pu se développer au fil des décennies. Afin de compléter cet ensemble, le boîtier double pomme signature de la collection Villeret, de 40 mm, ainsi que les index et aiguilles sont en or rouge, ceci apportant une touche de contraste à l'esthétique de la pièce. Il en résulte un garde-temps harmonieux aux couleurs chaleureuses.

Complexe dans son fonctionnement mais facile d'utilisation, ce nouveau Quantième Perpétuel alliant cadran vert et boîtier en or rouge met donc à l'honneur le caractère particulier de 2024, année bissextile.