Les ateliers Métiers d’Art présentent : La Grande Vague

Inspirée par l’agitation de la mer, la nouvelle création des ateliers Métiers d’Art Blancpain met en valeur une pierre fine utilisée pour la première fois par la marque : l’obsidienne argentée du Mexique, ainsi qu’une technique chère à Blancpain : la patine japonaise rokushō.

L’obsidienne argentée, connue pour ses vertus apaisantes est une roche volcanique vitreuse. Sa teinte mystérieuse piquetée de nuages floconneux argentés lui confère le charme recherché pour la réalisation de la nouvelle montre des Métiers d’Art. Cette pierre fine sert de support à l’applique « La Grande Vague » en or gris. La technique utilisée par Blancpain pour concevoir cette applique nécessite plusieurs phases. Elle est tout d’abord fixée sur une base en Shakudō*  pour être patinée avec le rokushō. Ce dernier est un bain de sels de cuivre dans lequel la pièce est plongée. Une fois la patine réalisée, le Shakudō est retiré. Ensuite, certaines parties du rouleau de la vague sont polies afin d’intensifier la
sensation de vague grondante. Finalement, la gravure est fixée sur l’obsidienne argentée du Mexique. L’ensemble de ces étapes confère à la pièce un aspect changeant, jouant sur les tonalités et le mystère du cadran.

La gravure est inspirée par La Grande Vague de Kanagawa, estampe japonaise réalisée par l’artiste Hokusai. Sous l’impulsion des maîtres graveurs, la puissance et le mouvement de la vague ont été mis en contraste avec la symbolique de l’obsidienne grise, pierre évocatrice de pureté et d’équilibre.

La nouvelle pièce unique signée Blancpain ne se distingue pas uniquement à travers son esthétisme mais également par sa technicité. La Manufacture porte en effet une importance toute particulière à l’innovation de ses mouvements. Pour l’occasion, Blancpain a modifié le fameux calibre à remontage manuel 13R0 qui devient le 13R3A. Désormais, l’affichage de la réserve de marche se positionne sur le côté pont de la pièce afin d’offrir l’espace nécessaire à la visibilité de la gravure. Le mouvement bénéficie d’une réserve de marche de 8 jours. Ce dernier est doté de trois barillets montés en série qui s’arment et se désarment successivement. Le deuxième prend le relais du premier avant que la force de celui-ci ne faiblisse, de même pour le troisième. Quant à la boîte double pomme, elle est en platine. Blancpain a opté pour la réalisation d’un bracelet sur-mesure. Celui-ci, fait en cuir de vachette, est réalisé par un artisan suisse. Sa couleur gris orage se marie parfaitement avec l’esthétisme énigmatique de ce garde-temps.

Blancpain 1600 1   6612 3433 63ab pr
Haut de page