Villeret Tourbillon Volant Heure Sautante Minute Rétrograde

Share

Blancpain réinterprète cette année son tourbillon volant, le premier de son genre à équiper une montre-bracelet lors de sa sortie en 1989. A l'occasion de Baselworld 2018, la Manufacture lui associe de nouvelles complications, avec une heure sautante et une minute rétrograde dans le modèle Villeret Tourbillon Volant Heure Sautante Minute Rétrograde. Outre la construction remarquable du tourbillon, qui semble flotter dans les airs, cette nouveauté se caractérise par un mouvement entièrement guilloché et un cadran en émail grand feuréalisé à la main dans les ateliers de Blancpain. 

Le tourbillon volant de Blancpain, entièrement manufacturé in-house – comme tous les mouvements de la marque – est un incontournable de l'horlogerie traditionnelle depuis près de trente ans. Sa particularité réside dans sa construction inhabituelle, le pont supérieur ayant été retiré afin de garantir une vue imprenable sur les principaux composants du tourbillon. Avec la nouvelle Villeret Tourbillon Volant Heure Sautante Minute Rétrograde, Blancpain pousse ce concept plus loin encore en remplaçant le pont inférieur par un disque en saphir transparent. La cage de tourbillon, son balancier et son échappement donnent ainsi l'impression de flotter dans l'air au-dessus de la roue fixe, rattachée au disque saphir.

Aucune montre-bracelet Blancpain n'avait jusqu'à présent été dotée d'une heure sautante ou d'une minute rétrograde. L'association de ces deux complications dans cette pièce à tourbillon est donc une grande première. Blancpain a choisi de les regrouper sur le cadran en positionnant le guichet des heures sur le compteur des minutes rétrogrades. Dans ses ateliers Métiers d'Art du Brassus, la Manufacture a mis son savoir-faire technique au service de l'esthétique pour réaliser un cadran en émail grand feu, selon la méthode traditionnelle du champlevé : les artisans commencent par sculpter la base en or du cadran pour créer des champs dans la matière ; plusieurs couches d'émail sont ensuite appliquées au pinceau dans ces poches et successivement cuites au four à des températures avoisinant les 800 degrés. Une touche finale est apportée au cadran par l'application de rehauts en or diamanté autour de la cage de tourbillon et du guichet des heures. Le compteur des minutes est enfin rapporté sur le cadran, conférant à la pièce un effet de profondeur.

Ce souci du détail se retrouve sur le mouvement, dont les ponts sont entièrement guillochés à la main. A travers le verre saphir, l'utilisateur peut également admirer la fameuse roue jante de Blancpain placée sur le rochet, et consulter la réserve de marche de la montre indiquée à l'aide d'un disque, lui aussi guilloché.

La nouveau modèle Villeret Tourbillon Volant Heure Sautante Minute Rétrograde est proposé dans un boîtier en or rouge de 42 mm avec une lunette double pomme. Il se décline sur un bracelet en alligator ou en métal avec une boucle déployante. Une édition limitée et numérotée de 50 pièces en platine est également disponible.