Sites de fabrication

C’est au cœur de la Vallée de Joux, berceau de l’horlogerie suisse, que les montres Blancpain voient le jour.

Blancpain entretient jour après jour ses liens historiques avec la plus ancienne tradition horlogère suisse en créant ses garde-temps au Brassus et au Sentier, un hameau et un village de la Vallée de Joux. Cette région du Jura vaudois est habitée par l’âme de l’art horloger. L’horlogerie s’y est installée vers 1740 et aujourd’hui encore 90% des complications de l’horlogerie mécanique suisse sortent de ses ateliers.

 

La ferme du Brassus

C’est dans une ancienne ferme restaurée avec soin et entourée de forêts et de pâturages que les artisans du Brassus perpétuent les techniques et le savoir-faire de l’horlogerie mécanique suisse. Le calme environnant favorise leur concentration, essentielle puisque de la précision de leur geste dépend la perfection des montres Blancpain.

La ferme a conservé ses murs extérieurs en pierres et tapissé son intérieur de bois de cerisier, le bois traditionnel des établis d’horlogers. Elle n’a pas été conçue comme une usine, mais selon la tradition horlogère dont la Vallée de Joux est dépositaire.

Comme autrefois, les montres sont réalisées à la main, par des artisans réunis dans une bâtisse familiale. Chaque horloger travaille à son établi pour assembler les composants du mouvement. La chaleur du bois de cerisier, la sérénité des ateliers paisibles et l’atmosphère familiale rendent hommage à la tradition horlogère.

 

 

Les ateliers du Sentier

En 2010, Blancpain complète la verticalisation de sa
production avec l’intégration de la maison-soeur, spécialiste du mouvement haut de gamme, Frédéric Piguet SA. Dès lors, le site du Sentier regroupe les équipes de recherche et développement de la marque, ainsi que de nombreux ateliers. Plusieurs centaines de collaborateurs y travaillent pour créer, développer, tester, assembler et produire des garde-temps uniques.