Un Chef en Or

Share

Passion, émotion et authenticité : ce triptyque lie Blancpain à la haute gastronomie. Le monde culinaire et l’horlogerie partagent de nombreuses valeurs communes telles que la quête de l’excellence, le savoir-faire, la précision, la passion et la minutie du travail fait main.

La qualité d’une montre de haute horlogerie et celle d’un plat de haute gastronomie dépend d’infimes réglages et d’un dosage de tradition et de créativité. Le métier d’horloger et celui de cuisinier sont donc à bien des égards identiques. Les mêmes gestes peuvent ainsi, aussi bien, se retrouver dans un atelier que dans une cuisine d’un restaurant étoilé.

C’est pourquoi Blancpain s’est associé à la sélection suisse 2012 du Bocuse d’Or qui a déterminé, cet après-midi à Palexpo Genève qui sera le candidat helvétique au Bocuse d’Or Europe 2012.

Le jury présidé par Frank Giovannini et le jury d’honneur composé des Grands Chefs Roland Pierroz (président), Freddy Girardet, Gérard Rabaey et Philippe Rochat, ont eu la difficile tâche de départager les candidats suivants:

- Thomas Bissegger, sous-chef au Restaurant Jasper de Hotel Luzern Palace, Luzern

- Teo Chiaravalloti, sous-chef à l’Hotel Villa Principe Leopoldo, Lugano

- Christoph Hunziker, chef de cuisine du Restaurant Schärmehof, Thun

- Alessandro Mordasini, sous-chef au Restaurant Meridiano de la Kursaal, Berne

Après 5 heures d’épreuve, les quatre concurrents aidés de leur commis ont présenté leurs créations ; un plat « poisson » élaboré à base de soles et de crevettes et un plat « viande » élaboré à base de poulets fermiers. Les 17 membres du jury et du jury d’honneur, après avoir dégusté, ont élu Teo Chiaravalloti Bocuse d’Or suisse 2012.

Teo Chiaravalloti sera ainsi le représentant suisse au Bocuse d’Or Europe 2012 qui se déroulera en mars prochain à Bruxelles.