Ultra-plate

Alliance de raffinement technique et de pureté

esthétique, la montre ultra-plate de Blancpain

se distingue par son élégance et les prouesses

techniques nécessaires à sa réalisation.

Réduire l’épaisseur du mouvement au minimum tout en conservant la précision de la mesure du temps constitue depuis toujours l’un des plus grands défis pour les maîtres-horlogers. Avec sa montre ultra-plate, Blancpain réalise une œuvre d’art d’un remarquable équilibre.

Sous une apparence de simplicité et d’élégance, ce garde-temps ne laisse guère deviner les défis techniques à surmonter pour concevoir un mouvement d’une minceur à couper le souffle. En effet, plus le mouvement est mince, plus il est fragile et sa construction requiert une maîtrise et un savoir-faire de pointe.

Depuis les premières études pour le calibre 21 en 1925, les maîtres-horlogers de Blancpain n’ont cessé de doter la montre ultra-plate de nouveaux perfectionnements techniques faisant de ce mouvement de 1,73 mm d’épaisseur l’une des fiertés de la Manufacture. Par ailleurs, ce mouvement associé à d’autres complications a ouvert la voie à la création des garde-temps les plus plats de leur catégorie. Pour ne citer qu’un exemple, le calibre 21 associé au mécanisme 56 a permis la création du modèle Villeret Quantième Perpétuel Ultra-plat Dames (calibre 5621) qui avec ses 2,91 mm constitue le quantième perpétuel manuel le plus mince au monde.  

Modèles phares Ultra-plate

6615-3631-55B6651-1127-55B6223C-1529-55A3300Z-3544-55B