Cette complication des plus utiles est le

compagnon idéal du globe-trotter. Insérée

dans une montre-bracelet pratique en voyage,

elle sonne à l’heure voulue.

Cette complication permet de programmer le déclenchement d’une sonnerie à une heure précise. Utile comme réveille-matin, la fonction d’alarme peut également être utilisée pour ne pas oublier un rendez-vous ou une tâche à effectuer.

Un compteur 12 heures à deux aiguilles situé à 3h indique l'heure à laquelle l’alarme est programmée. Une pression sur le poussoir à 8h enclenche le réveil par l’entremise d'une roue à colonnes. Un indicateur «on-off» à 1h indique en un coup d’œil si le réveil est enclenché ou non. La sonnerie est produite par la frappe d’un marteau contre un timbre.

Hautement fonctionnelles, les montres à alarme Blancpain allient deux complications appréciables pour le voyageur du 21ème siècle: la fonction réveil mécanique et l’indication d’un second fuseau horaire, c’est-à-dire la complication GMT, mais aussi la date dont la correction, en avant ou en arrière, est liée au deuxième fuseau horaire.

Les modèles Réveil GMT de Blancpain indiquent l’heure de référence à l’aide d’une aiguille centrale sur l’échelle des 24 heures. L’heure du réveil se réfère évidemment au deuxième fuseau horaire qui est lui indiqué par les aiguilles des heures et des minutes habituelles et correspond à l’heure du pays visité.

Les garde-temps dotés d’un réveil requièrent deux barillets, l’un accumulant l’énergie nécessaire au mouvement, l’autre à la sonnerie. Le mécanisme automatique équipant les montres réveil Blancpain remonte simultanément le mouvement et la réserve de marche du réveil.

Modèles phares Réveil

2841-36B30-64B2041-1130M-712041-12A30-63B8841-1134-53B