Indication de la réserve de marche sur la masse oscillante

Deux ans de travail des équipes R&D de

Blancpain ont permis de proposer une solution

inédite qui consiste à indiquer la réserve de marche

sur un cadran placé directement sur la masse oscillante.

La réserve de marche renseigne sur la quantité d’énergie encore disponible dans le barillet avant qu’il ne soit entièrement désarmé. Spécialement pour un gardetemps qui n’est pas porté jour après jour, elle sert à attirer l’attention du propriétaire sur un éventuel danger d’immobilisation des rouages. Cependant, dès lors que la montre est attachée au poignet, en particulier pour un modèle automatique, il n’y a aucune raison valable de disposer l’affichage relatif à l’armage du barillet sur le cadran. Les instants où la consultation de cette indication est la plus importante sont ceux où la montre est mise ou enlevée, par conséquent l’objectif essentiel de cette complication peut être entièrement rempli si l’affichage est situé sur le fond de la montre.

Deux ans de travail des équipes R&D de Blancpain ont permis de proposer une solution inédite qui consiste à indiquer la réserve de marche sur un cadran placé directement sur la masse oscillante. Cette disposition semble logique : la réserve de marche illustre le niveau du remontage et la masse oscillante est le composant qui assume la fonction du remontage. Toutefois, comme, la masse oscillante ne possède pas de position fixe et qu’elle décrit ses mouvements sur 360 degrés, tout affichage sur cet élément serait à la fois difficile et désagréable à consulter s’il en était solidaire. Les constructeurs de Blancpain ont donc prévu que l’indication de la réserve de marche devait elle-même pivoter pour conserver l’affichage et son aiguille dans une position verticale de sorte d’en faciliter la consultation.

Modèles phares Indication de la réserve de marche sur la masse oscillante

8822-15B30-53B8822-36B30-53B