Un carrousel et une phase de lune réunis pour la première fois

Partager

Blancpain présente en avant-première un mouvement qui rassemble les deux complications emblématiques de la marque, le carrousel et la phase de lune. Ce nouveau modèle de la collection Villeret exprime une fois de plus la tradition d’innovation qui anime la Manufacture. 

Le nouveau mouvement Blancpain 225L associe pour la première fois un carrousel, une phase de lune et un quantième. Complication oubliée pendant plus d’un siècle, le carrousel a été remis sur le devant de la scène par Blancpain en 2008 avec le premier carrousel volant au monde à effectuer une rotation en une minute. Tout comme le tourbillon, le carrousel vise lui aussi à réduire les effets de la gravité sur la marche du mouvement. La distinction entre ces deux dispositifs vient d’une différence de construction. En effet, le carrousel est relié au barillet par deux trains de rouage, contrairement au tourbillon qui n’en compte qu’un. Le premier amène l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’échappement et le second contrôle la vitesse de rotation de la cage. La phase de lune, quant à elle, est une complication qui avait aussi presque disparue jusqu’à sa réintroduction par Blancpain au début des années 1980. Composé de 281 composants dont 61 uniquement pour la cage du carrousel, ce nouveau calibre manufacture entièrement sécurisé bénéficie de la technologie avec spiral en silicium et dispose de 5 jours de réserve de marche.

Ce nouveau garde-temps arbore tous les codes identitaires de la collection Villeret. La boite en double pomme abrite un cadran bombé en émail grand feu. Une aiguille serpentine en acier bleui indique le quantième tandis que les aiguilles feuilles de sauge évidées affichent les heures et les minutes grâce aux chiffres romains en émail peints. Le cadran blanc dévoile à 12 heures la cage du carrousel laissant apparaitre la complexité du mécanisme et affiche une phase de lune à 6 heures.

Au dos, la boite de 42 mm de diamètre dissimule sous ses cornes deux correcteurs pour régler le quantième et la phase de lune. Cette innovation brevetée par Blancpain permet une manipulation aisée qui ne requiert aucun outil. De plus, elle permet de conserver la pureté des lignes de la boite. Le même souci du détail se porte sur les finitions, visibles à travers le fond saphir, du calibre décoré Côtes de Genève ainsi que sur la masse oscillante ajourée et striée dont le design rappelle la cage du carrousel. Un bracelet alligator chocolat sur la boite en or rouge 18 carats et noir sur la version limitée en platine vient compléter l’esthétique sobre et élégante de cette pièce.