L-evolution Chronographe Flyback à Rattrapante

Partager

La dernière née de la collection L-evolution est dotée d’un chronographe flyback à rattrapante et d’une grande date. Alliant fibres de carbone et technologie de pointe, cette montre reflète l’engagement de Blancpain dans l’univers du GT.

Avec un parti pris aussi extrême, Blancpain ne pouvait utiliser que des fibres de carbone pour développer un tel garde-temps. Ses propriétés, légèreté et robustesse, et son esthétisme offrent, en effet, de multiples possibilités de développements. Cette matière high-tech a ainsi été utilisée pour réaliser certains composants de la montre. Prouesses techniques et reflet de la force d’innovation de Blancpain, la lunette, le fond, le cadran, sont en carbone. Pour affirmer ce côté sportif, l’affichage de la grande date reprend une police digitale, des touches de rouge détonnent sur le fond noir, le poussoir à 8h rappelle la forme d’un bouchon de réservoir et le compteur à 9h est en forme d’écusson.

Au coeur de ce nouveau modèle, le calibre 69F9 avec ses 409 composants et 44 rubis dispose de 40h de réserve de marche. Il est doté d’une roue à colonnes qui garantit une réaction précise des poussoirs et d’un embrayage vertical qui évite tout saut inopiné de l’aiguille au démarrage du chronographe. Ce mouvement associe un chronographe flyback à rattrapante et une grande date à double guichet. Complication majeure de l’horlogerie, le chronographe à rattrapante permet la lecture de temps intermédiaire grâce à une aiguille dite rattrapante qui est superposée à la trotteuse. Lorsque l’on actionne la fonction rattrapante à l’aide du poussoir à 8h, l’aiguille s’arrête permettant la lecture d’un temps intermédiaire, tandis que la trotteuse continue sa marche. Une deuxième pression sur ce poussoir permet à la rattrapante de « rattraper » la trotteuse. La fonction flyback qui permet une remise à zéro et un redémarrage instantané du chronographe, s’actionne en appuyant sur le poussoir à 4h.

La glace saphir laisse entrevoir ce mouvement à la décoration unique. De nombreuses étapes ont été nécessaires pour arriver à ce résultat. Les composants ont subi un abaissement de matière bicolore microbillé (doré 5N ou rhodié selon les finitions). Quant aux terminaisons traits tirés des ponts en NAC, elles ont cet aspect anthracite si spécifique de ce traitement.

Agrémenté de surpiqures, le bracelet, en alcantara noir est doté d’inserts en fibres de carbone, rappelant les dernières évolutions dans la conception de voitures de course. Ultime détail, le capot de la boucle déployante est en carbone.