Calendrier Chinois Traditionnel

Partager

Blancpain présente en exclusivité mondiale la première montre-bracelet dotée d’un calendrier chinois traditionnel. La Manufacture du Brassus désire ainsi honorer cette Culture millénaire dont les représentants portent un intérêt tout particulier à la Haute Horlogerie, avec une pièce tant utile que symbolique qui prend place parmi ses grandes réalisations.

Le Calendrier Chinois Traditionnel de Blancpain se base sur des principes fondamentaux établis depuis des millénaires et profondément ancrés dans la tradition chinoise. Sur son cadran se côtoient l’heure, les minutes et le quantième grégorien avec les indications principales du calendrier chinois : heure-double traditionnelle, jour, mois avec indication des mois intercalaires, signe du zodiaque, ainsi que les 5 éléments et les 10 troncs célestes. La combinaison de ces derniers avec les 12 animaux du zodiaque qui représentent les branches terrestres suit le cycle sexagénaire central à la culture chinoise. Les phases de lune, élément clé des calendriers complets de Blancpain, sont aussi présentées et jouent ici un rôle important vu le lien entre cycle lunaire et mois chinois traditionnels.

Contrairement au calendrier solaire grégorien qui utilise le jour solaire comme unité de base, le calendrier chinois traditionnel est un calendrier luni-solaire, c’est-à-dire un calendrier solaire dont l’unité de base est le cycle lunaire (29,53059 jours). Une année de 12 mois lunaires (354,36707 jours) étant trop courte d’approximativement 11 jours par rapport à l’année tropique (ou solaire, 365,242374 jours), un mois intercalaire vient parfois s’y ajouter pour préserver la correspondance avec le cycle des saisons. Comme chaque mois du calendrier chinois, y compris les mois intercalaires, commence le jour de la nouvelle lune, sa longueur est de 29 ou 30 jours. Ainsi, lorsqu’une année comporte un mois intercalaire, cette année de 13 mois sera plus longue que l’année tropique. Au contraire, lorsqu’il n’y a pas de mois intercalaire, l’année de 12 mois lunaires est plus courte que l’année tropique. Cette particularité est à l’origine de la variabilité de la date du Nouvel An chinois.

Le nouveau Calibre automatique 3638 qui anime cette montre est doté de 7 jours de réserve de marche, malgré la présence de 434 composants dont 39 rubis. Sa complexité est liée tant au nombre d’indications à afficher qu’à l’irrégularité de leurs cycles. L’heure, les minutes et le quantième grégorien sont présentées au centre. Le compteur à midi indique les heures doubles en chiffres et en symboles (cycle de 24h). Celui à 3h, les éléments et les troncs célestes (cycle de 10 ans). À 9h sont indiqués le mois du calendrier chinois (cycle de 12 mois), son quantième (cycle de 30 jours) et l’indicateur des mois intercalaires, tandis qu’un guichet à midi laisse apparaitre le signe du zodiaque de l’année en cours (cycle de 12 ans). Les phases de lune sont affichées à 6h.

Le boitier en platine de 45 mm de diamètre est doté d’une couronne ornée d’un rubis cabochon et intègre 5 correcteurs sous cornes pour permettre le réglage des indications. Il renferme les caractéristiques classiques de la collection Villeret : sa forme en double pomme, un cadran en email grand feu dont le tour d’heure est constitué d’appliques en or et les indications sont décalquées avant la mise en feu, les aiguilles principales en forme de feuilles légèrement évidées et celle du quantième grégorien en acier bleui qui reprend la forme serpentine traditionnelle. Cette montre limitée à 20 exemplaires est dotée d’une masse en or blanc, sertie d’un rubis de Madagascar et gravée d’un dragon pour célébrer l’année 2012.

Une deuxième version du Calendrier Chinois Traditionnel, en or rouge, est disponible sans limitation.