BLANCPAIN INAUGURE UNE DEUXIEME BOUTIQUE A SHANGHAÏ

Partager

Au nombre des festivités organisées pour célébrer le 275e anniversaire de la fondation de Blancpain figure l’ouverture d’une deuxième boutique à Shanghai – la 37e à l’enseigne de la marque dans le monde.

Le Swatch Art Peace Hotel

Le Peace Hotel de Shanghai se dresse sur l’un des emplacements les plus prestigieux de cette métropole en continuelle expansion. Le légendaire établissement hôtelier, qui occupe depuis 1854 l’intersection entre le Bund et l’avenue de Nanjing, est l’un des centres historiques de la vie sociale et politique de la mégapole chinoise. Il relevait donc d’une simple évidence pour Blancpain de choisir le Swatch Art Peace Hotel afin d’accueillir sa deuxième boutique en Chine continentale.

Les traditions horlogères de la Vallée de Joux et du village du Brassus, où sont installés les ateliers de la manufacture, imprègnent la philosophie et les valeurs de la marque. L’agencement des boutiques reflète cet enracinement au cœur du Jura suisse. Si la nouvelle ambassade de la marque dans le Swatch Art Hotel se situe au centre d’une métropole trépidante et moderne, les chaleureuses parois boisées et les fenêtres à espagnolette des vitrines évoquent les ateliers et les établis des horlogers dans l’ancienne ferme du Brassus où prennent minutieusement naissance les garde-temps de la marque.

Lien vers la vidéo de l'inauguration

En inaugurant une seconde boutique à Shanghai, qui s’ajoute à une vingtaine de points de vente à Hong Kong et à Macao, Blancpain franchit une nouvelle étape essentielle afin de renforcer sa présence en Chine. Le gouvernement chinois a également reconnu et honoré cet axe de développement. Lorsque le musée de la Cité Interdite de Beijing a souhaité enrichir son immense collection de montres et horloges historiques en la complétant d’une seule pièce contemporaine pour son exposition permanente, il a choisi un Carrousel de Blancpain.

L’inauguration d’une seconde boutique Blancpain à Shanghai intervient au cours d’une année importante pour la marque. En 2010, il y a en effet 275 ans que Jehan-Jacques Blancpain indiqua pour la première fois qu’il exerçait le métier d’horloger, ainsi qu’en attestent les registres de la commune de Villeret. Plutôt que de se tourner vers son riche passé, Blancpain a résolu de saisir cette année anniversaire pour poser des jalons d’avenir. L’assortiment complet des nouvelles créations dévoilé pendant Baselworld 2010 était exposé lors de l’inauguration de la boutique de Shanghai.

Dignes d’entrer dans la collection Le Brassus, deux garde-temps exceptionnels munis d’un carrousel volant une minute Blancpain siègent au sommet de la pyramide : une nouvelle grande complication, le Carrousel Répétition Minutes et une splendide création, le Carrousel Saphir dont les platines et les ponts sont réalisés dans ce matériau transparent.

Entièrement renouvelée, la ligne Villeret met en lumière une complication emblématique de Blancpain, le calendrier complet phase de lune, proposé pour la première fois avec un cadran à l’émail grand feu.

Les deux lignes L-evolution et Sport se sont également étoffées de réalisations remarquables, à l’instar de la L-evolution Semainier à 8 jours de réserve de marche et d’un chronographe à phase de lune dans la collection Fifty Fathoms. Enfin, le partenariat conclu entre Blancpain et Lamborghini pour la série de courses automobiles du Super Trofeo a servi d’aiguillon afin de créer une édition limitée de son chronographe Super Trofeo doté d’un cadran et de cornes en fibres de carbone.